Bab Zouina

 

english-logo

La vallée de l’Ourika, un petit paradis sur terre. Bab Zouina (porte de la beauté en marocain) se situe au pied de l’Atlas à trois heures de chameau de l’effervescence de Marrakech. Ce lieu enchanteur au milieu des oliviers vit encore au rythme de la nature. La pureté de l’air, les odeurs vivifiantes, la terre de couleur ocre caressée par les nuances de vert en font un lieu propice à l’éveil des sens et à la contemplation. La lumière changeante selon les moments de la journée et la clarté de la nuit illuminée par un ciel étoilé contribue à la magie de ce site merveilleux.

Bab Zouina est un riad traditionnel, une belle villa marocaine, situé dans un magnifique domaine planté d’arbres fruitiers, de palmiers et d’un potager. La maison est spacieuse et possède de nombreux coins pour les différents moments de la journée. Le domaine regorge de terrasses et d’endroits paisibles pour se ressourcer.

L’insolite artiste et paysagiste suédoise Catharina von Unge a conçu et dessiné le somptueux jardin ornemental entourant la propriété de Bab Zouina. Elle a su allier un goût esthétique british à la rusticité et à la simplicité du lieu. En utilisant les formes végétales et minérales, elle a créé un incroyable jeu de lumières et d’ombres fluctuant selon les moments de la journée. Les sentiers en terre et en pierre ocre, bordés de haies de thym et de lavande, serpentent parmi les buissons de lantana, les bancs de roses, les familles d’agaves, et les fleurs exotiques.

D’imposantes pierres d’origine ont été disposées à la façon des menhirs bretons de part et d’autre du jardin pour souligner les courbes des arches en fer forgé ornées de jasmin ou de bougainvilliers. Par ailleurs, les bancs, transats, parasols, et tables en zellij offrent un cachet authentique et local aux terrasses et lieux de détente. Enfin, avec le coin mexicain aménagé et ses variétés incroyables de cactus, Catharina ose le clin d’œil au jardin Majorelle d’Yves Saint Laurent et à celui voisin d’André Heller. Pour découvrir les différentes facettes de l’œuvre de Catharina : https://catharinavonunge.com/

Au printemps, les fleurs de toutes les couleurs jaillissent de partout. L’été donne aux champs une belle couleur dorée et enivrante. L’automne est rythmé par la cueillette des olives et la pression de l’huile précieuse. Et l’hiver permet à la terre de se régénérer et de retrouver sa vitalité.

Frappée par le calme de la campagne environnante, notre ouïe devient ensuite attentive au gazouillement inlassable des oiseaux, au braiement des ânes, au chant du coq et du coucou, au coassement des crapauds et des grenouilles, au rire des enfants qui jouent dans le lointain, à l’appel à la prière du muezzin de la mosquée voisine, au refrain des paysans dans leur champ…