Musique

Depuis la nuit des temps, dans toutes les sociétés, la musique vise l’intériorisation et touche les profondeurs de l’âme humaine. Avant d’être divertissante ou folklorique, la musique a une fonction spirituelle, méditative, thérapeutique et opérationnelle. Elle peut élever l’âme vers le divin en réveillant le souvenir de la séparation évoqué par Rûmî, le maître soufi fondateur de l’ordre des derviches tourneurs (mevlevi) :

Écoute le ney (la flûte de roseau) se plaindre des douleurs de la séparation : « Depuis qu’ils m’ont arraché de mon lit de roseaux, ma plainte fait gémir l’homme et la femme. Je veux un cœur déchiré par la séparation pour y verser la douleur du désir (…). Quiconque demeure loin de sa source aspire à l’instant où il lui sera à nouveau uni… » (Djalâl ad-Dîn Rûmî, Mathnavî).

 

La pratique de la musique exige une discipline, une rigueur et une passion qui en soi peuvent s’assimiler à un travail alchimique destiné à purifier l’âme et à la rapprocher de sa source. L’apprentissage de la musique nécessite des bases techniques et théoriques généralement transmises oralement de maître à disciple. Les compositions et les improvisations s’inscrivent ainsi dans le cadre d’une tradition musicale donnée. Mais en même temps, elles touchent à l’universel grâce aux vertus des saveurs transmises par les mélodies et les rythmes.

Les prochains stages

10 – 12 Février 2023

Stage de Kora

Mbemba Diabate

19 – 25 Février 2023

Retraite danse Sabar

Yelly Thioune

Les enseignant(e)s

119-_1330541

Ustad Daud Khan est né à Kaboul / Afghanistan en 1955. Durant sa jeunesse, il a étudié le Rubab avec Ustad Muhammad Umar qui était, dans son pays, le plus célèbre interprète de cet instrument emblématique selon le style classique, folklorique et traditionnel.

Ultérieurement, en Inde, il a également étudié le Sarod avec le grand maître Ustad Amjad Ali Khan. Depuis son arrivée en Europe dans les années 70, Ustad Daud Khan s’efforce de préserver le style authentique de ses deux maîtres et de promouvoir leur héritage musical. Il dirige l’Académie de musique indienne à Cologne (fondée par Ustad Amjad Ali Khan) où il enseigne le Rubab ainsi que le Sarod. Ustad Daud Khan a été honoré deux fois en Inde avec le prix Ustad Ali Hafiz Khan (en 1988 et 1995). Il donne régulièrement des concerts en Europe, aux Etats-Unis, en Asie et en Afrique du Nord.

Ustad Daud Khan a produit ses propres CD comme instrumentiste et a également publié un hommage à l’Afghanistan.

marcloopuyt_ccexpress

Marc est un musicien passionné qui, depuis plus de quarante ans, propose un voyage au cœur même des origines de « la musique des orients » comme il aime à le dire. Instrumentiste virtuose du luth (Oud en arabe) et de la guitare flamenca, il explore tous les aspects de la musique arabo-andalouse. Du Maroc à l’Azerbaïdjan en passant par l’Espagne, la Turquie, l’Arabie, l’Irak, la Jordanie, l’Ouzbékistan et la Syrie, Marc Loopuyt est un voyageur accompli qui n’a de cesse de reconstituer le périple incroyable qu’a emprunté cette musique fondatrice, et en trace pas à pas la carte, au même titre que la route de la soie, ou celle des épices. Par un travail méticuleux, il remonte aux sources des différentes traditions musicales et met en évidence leurs origines communes. L’histoire, la culture, la tradition, la langue, les instruments… tout l’intéresse et sa soif de connaissance semble inextinguible, tout comme sa volonté de faire partager son immense érudition. Il s’est fixé pour mission de perpétuer et de faire vivre ce précieux patrimoine, ces différents héritages que nous ont légués à travers le temps tous ces talentueux musiciens et compositeurs. Collectionneur averti et luthier à ses heures, cet homme aux mille talents est aussi un pédagogue, soucieux de transmettre.

MD

Virtuose de la kora et descendant d’une famille de Griot, Mbemba Diebaté, est originaire de Pakaou Soubaly, village situé en Casamance au Sénégal. Mbemba est bercé depuis son enfance par les sons de la kora, joués par son oncle Vieux Kouyaté qui sera son maître durant de longues années. Auteur, compositeur et interprète, sa pédagogie et sa patience en font également un excellent professeur de kora.

 

Depuis 2016, Mbemba est installé au Maroc, où il mène une carrière solo aux côtés de nombreux musiciens locaux et internationaux. Il a initié le projet Bacoumba Fusion, une fusion entre l’Afrique de l’Ouest et du Nord, qui allie kora, guembri, karkabat et percussions. Avec son collectif, Mbemba propose aussi du jazz et du blues.

 

 

 

 

Yelly est un interprète, chorégraphe et pédagogue de renommée internationale. Il s’est produit dans le monde entier avec sa compagnie de danse sabar AFRICAN NDIGUEL GROUP, fondée en 2003. Sa vidéo « Pecc mi », qui a été vue 2,5 millions de fois sur YouTube, est une référence en matière de sabar utilisée par de nombreuses personnes au cours de la dernière décennie.
Vidéo: https://youtu.be/UsNPaV7ENRQ

Des cours de danse seront donnés avec des batteurs en direct d’AFRICAN NDIGUEL GROUP.

Yelly est l’un des pionniers de la transmission du sabar, avec 30 ans d’enseignement dans le monde entier (Europe, Afrique, USA, Japon). Maître des maîtres, il a formé de nombreux danseurs et batteurs professionnels sénégalais, ainsi que des professeurs de danse de sabar actuellement en activité qui se sont inspirés de sa pédagogie. Que vous soyez un débutant absolu ou un danseur professionnel, vous êtes le bienvenu à cette retraite. Yelly a les compétences nécessaires pour prendre en charge des élèves de tous niveaux. Quelle que soit votre expérience passée du sabre, vous quitterez cette retraite avec la pleine satisfaction et le plaisir de progresser sincèrement dans votre expression du sabre. L’enseignement de Yelly est axé sur l’acquisition de solides bases du sabre pour tous, et un travail individuel adapté à vos besoins.

Retrouvez la biographie détaillée de Yelly ici :
https://www.african-dance-company.com/about